« Le temps finit-il par avoir raison des instants qu’on avait crus inoubliables ? Ce qui est violent, ce n’est pas le temps qui passe, c’est l’effacement des sentiments et des émotions. Comme s’ils n’avaient jamais existé. »

« Le temps finit-il par avoir raison des instants qu’on avait crus inoubliables ? Ce qui est violent, ce n’est pas le temps qui passe, c’est l’effacement des sentiments et des émotions. Comme s’ils n’avaient jamais existé. »

  1. agapanthe02 a reblogué ce billet depuis passion-divine
  2. us-against-the-woorld a reblogué ce billet depuis alyeskabluelife
  3. alyeskabluelife a reblogué ce billet depuis alex-g67 et a ajouté :
    Et à la fin, il ne reste rien. Tout ce qui a été est effacé. Ne subsiste que les papiers, les photos qui ne peuvent...
  4. ladybirdtolove a reblogué ce billet depuis alex-g67
  5. akotarou5 a reblogué ce billet depuis maya47000
  6. dreamsofsweetthings a reblogué ce billet depuis maya47000
  7. maya47000 a reblogué ce billet depuis mimidellagioia
  8. mimidellagioia a reblogué ce billet depuis alex-g67
  9. alex-g67 a reblogué ce billet depuis passion-divine
  10. malicioustender a reblogué ce billet depuis passion-divine
  11. passion-divine a publié ce billet